Centre de perfectionnement rugby féminin (CPRF)

Documents utiles

Depuis la rentrée 2009-2010, le Comité des Alpes et le Lycée Monge de Chambéry ont mis en place une nouvelle activité sportive réservée au « Rugby Féminin ».

Ce nouveau centre territorial du Comité des Alpes accueille, à partir d’une seconde générale ou technique, 24 jeunes filles dont 12 en internat.
En faisant le choix de mener de front des études conduisant à des formations d’excellence et la pratique d’un sport de haut niveau, parents et élèves savent qu’ils tentent là un pari difficile car exigeant.

C’est la volonté et la motivation de l’élève qui seront les meilleurs facteurs de sa propre réussite. Au moment de faire ce choix, elles auront l’assurance que le Comité des Alpes et le Lycée Monge mettront tout en œuvre pour que leur volonté et leur motivation puissent s’exprimer dans les meilleures conditions sportives et scolaires.

DES FILIERES D’ETUDES POUR TOUTES DANS UN LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE

  1. Au lycée général
    Secondes options ISI, ISP, MPI, SES, IGC
    Premières et terminales S (SVT, SI), ES, STI (GMéc, GElèc), STG (CFE, Merc)
     
  2. Au lycée professionnel
    - BEP : Maintenance des équipements industriels, Métiers de l’Electrotechnique, Productique mécanique, Réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures mécaniques
    - Bacs Professionnels : Maintenance des équipements industriels, Electrotechnique Energie Equipements, Productique mécanique, Etudes et définitions de produits industriels, Réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures mécaniques.

UN TERRAIN DE RUGBY AU CŒUR DU LYCEE

Pour mener de paire études et sport, il faut que l’ensemble des activités soit réuni dans un même lieu géographique afin qu’il y ait le moins de perte de temps possible. Avec son terrain de rugby situé au centre de l’établissement, on peut déjà affirmer qu’au lycée Monge, les trajets sont très courts entre salles de cours et pelouse, entre gymnase et salle de musculation, entre parc « Buisson Rond » et piscine.

DES CONDITIONS DE TRAVAIL ADAPTEES

  1. Une structure d’accueil haut de gamme
    Avec un internat « 4 étoiles », un service de restauration moderne et agréable, toutes les conditions sont réunies pour qu’internes et demi-pensionnaires se retrouvent dans des conditions idéales pour réussir ses études et pratiquer un sport de haut niveau
     
  2. Des aménagements d’emploi du temps
    Toutes les séquences sportives sont intégrées dans l’emploi du temps avec l’arrêt des cours le lundi à 16H, des plages aménagées pendant le « 12-14H », la libération complète du mercredi après-midi pour les entraînements ou les rencontres UNSS, et, ultime privilège, la libération du samedi matin pour les classes ayant des élèves du centre de perfectionnement
     
  3. Un suivi individualisé et permanent
    Coordonné par l’enseignant EPS responsable du centre, une liaison permanente entre élèves/parents/enseignants/structure sportive sera mise en place sous forme d’entretiens individualisés ou de réunions régulières. Si cela s’avère nécessaire, différentes formes de soutiens scolaires seront mis en place pour des élèves en difficultés (aides individualisées, école ouverte ou aide spécifique au centre de perfectionnement)
     
  4. 100% de réussite aux examens !
    Depuis la première année au cours de laquelle des élèves étaient en classe de Terminale, aucune n’a subi d’échec que ce soit au baccalauréat général, technologique, professionnel ou au BEP !
     
  5. Une progression sportive remarquable
    Autre élément de satisfaction, le niveau sportif, puisque l’équipe engagée en championnat UNSS Excellence (le championnat des sections sportives) a atteint le 6° rang français ! La nouvelle promotion qui compte près d’une demi-douzaine de sélectionnées dans l’équipe de Savoie des moins de 15 ans devrait pouvoir renouveler cet exploit dans les 2 prochaines années.

UN CENTRE TERRITORIAL, AVEC QUELS OBJECTIFS ?

Un même credo pour toutes : privilégier le qualitatif au quantitatif. Progresser dans sa pratique sportive, c’est peut-être s’entraîner plus mais c’est surtout s’entraîner mieux ! Ce qui signifie que l’augmentation des horaires d’entraînement ne peut se justifier que dans l’approche de contenus différents et que le travail effectué au centre de perfectionnement soit en fait le complément de ce qui est fait en club.
Voici un rapide aperçu des grands axes de travail

  1. La compréhension du jeu
    Ce travail portera notamment sur une analyse et une meilleure compréhension de la pratique sportive, tant sur le plan individuel (préparation physique, diététique, récupération et technique individuelle…) que collectif (règlements, principes d’action et fondamentaux tactiques). Il s’appuiera sur des expériences de terrain (arbitrage par exemple) comme sur l’utilisation de l’outil vidéo et constituera la base d’une formation dont la première étape de validation pourra être l’option EPS au bac.
     
  2. Le perfectionnement de la technique individuelle
    Parfaites illustrations du thème « prendre le temps de faire ce qu’on ne peut pas toujours faire en club », ces séquences seront centrées sur :
    • Le travail gestuel
    • La défense (placements, technique de placage)
    • La préparation spécifique par poste (passes, lancers, positionnements, jeu au pied …)
       
  3. L’amélioration des qualités physiques
    Elle portera essentiellement sur :
    • Une préparation athlétique spécifique
    • Travail des appuis (coordination – bondissement)
    • Vitesse (gestuel et technique de courses)
    • Souplesse et dissociation segmentaire
    • Un renforcement adapté (renforcement des ceintures pelviennes et scapulaires, gainage)

ETRE PLUS FORT POUR MIEUX SE PROTEGER

  1. Le suivi médical et la récupération
    Dans le souci d’éviter tout surmenage, une liaison régulière est entretenue avec les entraîneurs de club et, dés que le besoin se fait sentir, des séances de récupération sont mises en place (stretching, piscine, voir repos complet). Deux visites médicales sont programmées en début et fin d’année scolaire, enfin, le médecin du centre est régulièrement présent pour assurer un suivi indispensable.
     
  2. Une culture sportive étendue
    Pour éviter également le surmenage mental, le champ des activités physiques sera élargi à d’autres sports, notamment de plein air (ski de fond, voile, canoë), ils seront autant d’occasion pour forger un esprit de groupe indispensable à l’atteinte les objectifs fixés.